Développement personnelDéveloppement professionnel

Qu’est-ce qui détermine le succès ?

Publié

Le destin ? Dieu ? la chance ? les efforts ? ou peut-être tous en même temps ?

Dans quelles proportions sont-ils lié au succès ?

Quand on dit chance de toute évidence c’est quelque chose contre laquelle on ne peut rien, quand on dit destin c’est encore une fois quelque chose contre laquelle on ne peut pas grand-chose, Dieu c’est encore quelque chose ou quelqu’un sur lequel on ne peut pas agir.

La seule chose qui est entre nos mains est l’effort, alors mettons-nous à 100 % dans l’effort et ce qui doit se passer, se passera.

Cela serait imprudent de laisser des proportions de notre énergie à Dieu, la chance, le destin ou toutes ces choses car ce n’est pas notre affaire, nous n’avons pas de moyen d’action alors si une telle chose existe, elle agira.

Notre affaire n’est que l’effort.

Le succès une affaire de sueur ?

L’effort doit être incisif, dans le sens où il doit être concentré, calibré comme un laser. Il n’est pas question de se tuer à la tâche mais de mettre un focus sur l’effort.

Si nous faisons simplement des efforts c’est idiot. Le travail seul ne mènera nulle part, mais le bon type d’action, au bon moment, au bon endroit nous mènera toujours plus proche de notre projet. Pour définir ce qu’est le bon type d’action, de moment et d’endroit il est nécessaire d’être concentré, focus sur le projet afin d’en être imprégné.

Pour que toutes ces choses arrivent nous avons besoin de perception et d’intelligence au quotidien. Il faut constamment rechercher des moyens d’améliorer la perception et l’intelligence, le reste arrivera de toute façon.

Malheureusement ce sont des choses que nous ne faisons pas quotidiennement, au contraire nous avons tendance à nous éparpiller. Nous essayons de devenir capables de faire telle ou telle chose. 

Par exemple il y a quelques années beaucoup de personnes voulaient devenir notaire ou médecin, mais s’ils n’étaient pas pris au concours, ils se rabattaient sur des professions que l’on appelle inférieures et ainsi de suite. On peut sentir le poids social qui pèse sur les épaules dans ce genre de cas.

Mais pour celles et ceux qui ont réussi à devenir notaire ou médecin, quelles étaient leurs motivations profondes ? 

Pour les notaires, est-ce qu’ils seraient satisfaits si la population se formait en masse au droit patrimonial ? Si nous avions tous un mode de vie parfaitement sain, il y aurait moins de malades, et dans ce cas les médecins s’en trouveraient-ils ravis ?

Les visites diminueraient et donc l’objectif pour lequel ils travaillent (conseiller les gens pour les uns et guérir les gens pour les autres) serait atteint, même si ce n’est pas par le biais de leur travail.

Par contre, les affaires s’en trouveraient ralenties. Est-ce que ça resterait une bonne profession ?

Parce que peu de médecins exercent pour guérir leur prochain, et peu de notaires exercent pour uniquement conseiller, beaucoup le font parce que c’est lucratif.

Le tabou c’est que la maladie et le manque de culture de quelqu’un est très lucratives…

Mais à l’instar de certains Professeurs qui ont la féroce volonté de transmettre, certains médecins veulent découvrir, comprendre le corps humain et servir dans cette direction.

Je ne suis pas si sûr que leur souhait soit que nous soyons tous en bonne santé malheureusement.

Ce n’est pas nécessaire d’essayer de créer une recette pour le succès. Il vient seulement lorsque nous utilisons notre plein potentiel. Donc peu importe le métier que l’on exerce. Le sujet est de vivre sa vie à plein potentiel.

C’est dans ce cadre-là que nous avons besoin d’intelligence active et de perception.

Alors on peut se demander comment développer l’intelligence ? Mais là tout de suite ce n’est pas le sujet, le plus important est d’améliorer la perception. En voyant la vie juste comme elle est, nous avons l’intelligence nécessaire pour la conduire dans la bonne direction. À l’inverse en ne voyant pas la vie comme elle est, notre intelligence va travailler contre nous.

La perception du succès 

Les gens les plus intelligents de cette planète sont souvent les plus misérables. J’en veux pour preuve l’utilisation qu’ils en font.

Leur intelligence est très active mais qu’en est-il de la perception de la vie

Le sujet n’est donc pas d’élargir le mental, qui ne sert qu’au succès social, mais bien d’élargir notre compréhension afin de pouvoir voir les choses telles qu’elles sont sans distorsion.

La vie devient alors un jeu auquel il est facile de jouer joyeusement et en se comportant de la sorte, nous aurons la sensation de réussite et les gens diront que nous réussissons.

Penser “je veux réussir”, c’est comme prendre un virage et regarder la boucle, il y a plus de chances de crash que de réussite.
De plus en inspirant à la réussite, on va se créer énormément de souffrances et de douleurs car notre bonheur dépend de celle-ci. D’autant que la réussite dépend souvent des autres, car il faut prendre la place de quelqu’un pour pouvoir avoir plus, être haut.
L’idée de la réussite sociale est bien souvent pyramidale avec une personne au-dessus et les autres en dessous n’est-ce pas ? Mais est-on vraiment heureux quand on est seul en haut de la pyramide ? Personne avec qui partager ?
À mon sens, ça ressemble plus à une maladie sociale, sociétale.
En travaillant la perception de la vie, nous ne pouvons que réussir car nous comprenons ce qui se passe en nous et pour notre entourage.
La clé de la réussite, c’est donc de percevoir le héros ou l’héroïne qui est en nous en osant être ce que l’on est, avec ses forces, ses faiblesses mais surtout avec la “banane”.
Quand on a le sourire en permanence et que l’on rayonne, le succès est là 😀 . Le succès social ne devient qu’un virage qu’on a passé sans plus de difficulté qu’un autre virage.

N’hésitez pas à partager cet article et pour le commentaire c’est juste dessous 😊 et si vous voulez aller plus loin c’est ici : comment augmenter son niveau de bonheur ou encore là Le calme du mental

Partager l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Une réflexion au sujet de « Qu’est-ce qui détermine le succès ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.