Développement personnel

Ces rituels qui vont changer votre quotidien

Publié

Les indications et les horaires que je vous propose sont basés sur le rythme circardien (issu de la science), je les communique à titre indicatif.

Il est nécessaire de consulter un médecin pour plus d’informations car chacun doit prendre en considération son état de santé.

Le début de matinée

Chaque jour nous nous levons et, à peu de chose près, les jours se ressemblent.

Pour certaines personnes la journée peut commencer devant un café, un thé ou un jus de fruit en checkant les news sur Facebook, Instagram ou un autre réseau social. Puis vient l’heure de la douche si elle n’a pas été prise auparavant.

Pour d’autres personnes, l’heure du réveil est synonyme de sport, de yoga, de méditation, d’un temps de préparation de la journée…

Une fois ces rituels accomplis vient l’heure de réveiller les enfants ou de promener le chien, et enfin celle de déposer tout le monde à la crèche, à l’école, au travail ou encore de vaquer à ses occupations.

Devant l’ampleur des choses à faire, il est possible de se sentir démuni(e) à l’occasion.

Il est entre 8h et 9h3O du matin, une nouvelle journée commence mais comment l’a-t-on préparée ? Quel est notre plan ? Qu’a-t-on appris la veille que l’on va mettre en action today ?

Le rituel du matin

Ce temps qui vient de s’écouler est essentiel et pourtant, par méconnaissance, peu de personnes l’utilisent pleinement. Finalement, on reproduit régulièrement ce qu’on nous a appris ou ce qu’on a validé comme étant « bien » pour nous.

Néanmoins, le corps sécrète des hormones et la physiologie a un rythme bien particulier.

A partir de 3H du matin, le cerveau gauche entre dans une activité croissante jusqu’à environ 11H.

La plage horaire de 3H à 6H du matin 😊 est une période idéale pour l’introspection et l’intériorisation car le cerveau gauche commence à se réactiver pleinement et la température corporelle est au plus bas. La consommation d’énergie est faible et laisse toute la place à son plus gros consommateur.

De 6H à 6H45, c’est un bon timing pour la mise en place du plan d’actions journalier. Que vais-je faire aujourd’hui ? Comment je vais m’y prendre ? Pourquoi je vais le faire ?

A 6H45, c’est l’heure où la pression sanguine est au plus haut, l’activité peut commencer normalement (et ce environ jusqu’à 9H).C’est d’ailleurs le temps du repas, des selles et d’éveil de tous les sens avec, à 7H30, l’arrêt de la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil). Vers 8H30, arrivent les grands mouvements intestinaux associés à un pic de testostérone aux alentours de 9h.

Ce rituel que je vous propose, comme celui que vous allez choisir, se fait en 2 temps :

  • Le premier tourné sur votre préparation ;
  • Le second tourné vers l’action et les autres (membres de la famille par exemple).

9.00-11.00 La matinée bat son plein

Souvent, c’est le temps où on est le plus productif. On réalise les tâches non accomplies la veille, on tente d’avancer au maximum, on essaye de positionner les rendez-vous, on s’occupe du logement, on répond aux mails, bref c’est le temps où on règle les affaires courantes que l’on ait un job ou pas.

Finalement, on se trouve dans une plage horaire où le cerveau gauche chauffe pour atteindre son maximum à 11H. C’est un temps favorable pour la réflexion, le travail intellectuel et la productivité. C’est le temps idéal pour mettre en action ce à quoi on a pensé quelques heures auparavant, quand on s’est réservé un temps.

On peut dire que 75% de l’activité productive de la journée se réalise dans ces 2-3H si tout a été préparé, si notre rituel matinal est efficace. C’est un temps d’action.

11.00-15.00 Time to lunch

Juste avant midi, je ne sais pas pour vous, mais cela m’arrive souvent d’avoir un petit coup de fatigue. Puis vient l’heure du déjeuner et la reprise du travail n’est guère plus dynamique.

Quand j’ai découvert le rythme circardien, j’ai compris pourquoi et je me suis instauré un nouveau rituel sur cette période.

Entre 11H et 15H, c’est le cerveau droit qui entre en action. Il laisse le champ à la créativité et n’est pas très fan des tâches besogneuses. Je ne rentrerai pas dans le cadre du repas si ce n’est que je conseille de déjeuner léger de préférence. Durant cette période, c’est le MOMENTUM pour avoir une pratique sportive ou créative afin de laisser le cerveau droit agir librement et vous apporter toute sa puissance. C’est ce qui va redonner du carburant à l’hémisphère gauche après 15H et qui va vous permettre de ne pas tomber dans la somnolence. Plus les tâches que vous allez réaliser à ces heures sont de l’ordre de la réflexion, plus vous aurez tendance à vous endormir.

En respectant votre corps et ses demandes, à l’inverse, vous pourrez exceller. Vous allez peut-être fourmiller d’idées pour la suite de la journée mais patience avant d’agir.

Pour un milieu d’après-midi et une fin de journée au top

Quand on a repris l’activité habituelle de nos journées, c’est souvent l’heure d’une pause ou d’un café, car après le coup de fatigue, on cherche à repartir.

Be careful car en envoyant de la caféine dans votre corps ou en prenant une pause, vous allez à l’encontre de votre chimie intérieure. En effet, votre corps développe toutes les hormones pour être vivace, rempli de force et efficace. Il n’a pas besoin de stimulant ou de pause mais au contraire d’action.

Il est 15H, et jusqu’à 19H s’ouvre un champ où le cerveau gauche reprend la main et ne demande qu’à faire, à être actif, performant alors libre à vous de lui fournir ce qu’il demande surtout si la période précédente a été propice aux idées créatives.

Le rituel sur cette période est semblable à celui de la seconde partie de matinée : ACTION.

Avant la fin de cette période, vers 18H30, je vous conseille de vous tourner vers la préparation du repas.

La sérénité du début de soirée

Je propose de préparer le repas pour 19H-19H30 max car la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil) arrive à 21H et l’interruption des mouvements intestinaux arrive vers 22H. Donc, pour ne pas garder de la nourriture dans l’estomac toute la nuit, il est important de manger léger et suffisamment tôt.

De 19H à 3H environ, c’est aussi la plage de fonctionnement de l’hémisphère droit du cerveau. Il est donc essentiel d’éteindre les écrans et de privilégier la lecture récréative. LE CERVEAU A BESOIN DE PAUSE. Il faut cesser le transfert de données.

Le rituel que je vous propose après le repas et quand les enfants sont au lit (pour les personnes qui en ont), c’est de prendre un cahier journal pour noter ce qui s’est passé dans la journée. De voir le positif et le négatif de la journée, juste un état des lieux et le lendemain matin, quand la nuit aura fait son travail, vous aurez peut-être un début de solution 😉

Ce rituel permet de poser les situations, c’est comme si vous demandiez au subconscient de travailler et celui-ci va le faire pendant le sommeil avec son ami l’hémisphère droit.

A l’instar des quatre saisons, notre corps vit quotidiennement un hiver (nuit), un printemps (matin), un été (après-midi) et un automne (soirée). C’est à nous d’en tenir compte, de respecter ce rythme et d’en tirer avantage.

N’hésitez pas à partager cet article et pour le commentaire c’est juste dessous 😊

Partager l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.